Petits Riens sur presque tout

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Couverture de Petits Riens sur presque tout, 1992

Petits riens sur presque tout est un recueil d'aphorismes écrits par Marc-Édouard Nabe et publié par les Éditions du Rocher en octobre 1992.

Résumé

Petits riens sur presque tout est le deuxième recueil d’aphorismes de Marc-Édouard Nabe après Chacun mes goûts (1986). Sa particularité est qu’il est entièrement calligraphié à la plume et à l’encre par l'auteur, de la couverture jusqu'à la quatrième passant par le dos (à l'exception du code-barres obligé). Les phrases sont plus courtes que dans Chacun mes goûts, souvent quelques mots ou quelques noms, et toujours disposées en milieu de page, la graphie de Nabe étant clairement lisible. Détournant le concept même d’aphorismes, Nabe les mélange à plusieurs autres « séries », par exemple, des copies de signatures célèbres, des bouts de partition, des ornementations graphiques du mot « sexe », des reproductions d’articles de journaux, des citations diverses, des listes de personnages... Tout cela donne donc un aspect sériel, au sens musical du terme, à ce qui peut apparaître comme paradoxal pour quelque chose d’écrit, et à la main. L’ensemble du recueil est proche dans son aspect d’un carnet à dessins.

Une double page de Petits Riens
Une autre double page de Petits Riens

Accueil critique

Avis positifs

Dans le Nouvel Observateur, Jean-Louis Ezine évoque ce recueil, exécuté « à la façon des ces arabesques torturées et folles que les sultans apposaient au bas de leurs décrets sanglants »[1].

Avis négatifs

Gérard-Julien Salvy, dans Le Figaro littéraire, critique le livre, le qualifiant d'« auto-hagiographie d'un polygraphe »[2].

Dans la Tribune de Genève, Jean-Louis Kuffer parle d'une « suite d'aphorismes d'une effarante vacuité » qui « relève à peu près de la foutaise »[3].

Édition

Le livre a été tiré à 1 500 exemplaires, tous numérotés.

Les droits de Petits Riens sur presque tout ont été entièrement récupérés en 2008 par Marc-Édouard Nabe, qui peut anti-rééditer l’ouvrage. En attendant, le livre est disponible sur la plateforme de vente de l’auteur, faisant partie du stock de huit tonnes de retour récupéré par voie judiciaire par l’auteur en 2008.

  • Marc-Édouard Nabe, Petits Riens sur presque tout, Éditions du Rocher, 1992, 222 p. ISBN : 2268013995

Lien externe

Notes et références

  1. Jean-Louis Ezine, « Portrait d'un artiste en Ubu turc - Le cas Nabe », Le Nouvel Observateur, 15 octobre 1992.
  2. Gérard-Julien Salvy, « Marc-Edouard Nabe Tartarin d'Istanbul », Le Figaro littéraire, 5 octobre 1992.
  3. Jean-Louis Kuffer, « Marc-Edouard Nabe zigzague entre le pire et le meilleur », La Tribune de Genève, 19 janvier 1993.